Comment épargner chaque mois ?

A bien y réfléchir, il existe bien mille et une raisons pour lesquelles vous devriez sûrement épargner tous les mois. Constituer une réserve d’argent ne pourra qu’en effet se révéler bénéfique dans l’avenir et ce, que ce soit pour parer à d’éventuels imprévus, assurer ses vieux jours ou afin de financer la réalisations de projets ou l’achat de biens.

Même si certains foyers peuvent rechigner à le faire pour cause de finances fragiles, des solutions peuvent toutefois permettre un accès à l’épargne. En effet, il n’est pas nécessaire d’épargner de grosses sommes, de petites sommes placées sur le long terme pourraient s’avérer fructueuses, tout dépendra bien évidemment de l’épargne souhaitée. De quels moyens disposons-nous finalement pour épargner chaque mois ?

Placer de l’argent

Première étape essentielle : faites vos comptes. Prenez du temps pour faire l’inventaire de vos finances afin de constater la somme que vous pourriez mettre de côté chaque mois. Ce bilan vous permettra également de définir si pouvez étaler cette épargne sur du court ou long terme.

Alors bien évidemment l’épargne pourrait consister un peu caricaturalement à mettre de l’argent dans une enveloppe chaque mois et récupérer le tout 20 ans après. Cela reste possible mais l’on préférera de nos jours placer cet argent sur un compte bancaire annexe ou sur les différents placements proposés par les banques. Cette solution d’épargne est d’autant plus intéressante qu’elle bonifie l’argent placé. Il existe deux types de placements :

  1. Les placements sécurisés: Ils correspondent à des placements financiers garantis par la banque où l’argent est bloqué sur un compte et peut générer des intérêts. Ils sont privilégiés par les particuliers qui y voient une sécurité pour leur argent et le moyen de le faire fructifier même si les revenus de ce type de placements dits sans risque sont limités. C’est le cas du livret A champion de l’épargne nationale (dont le taux d’intérêt a déjà atteint les 4%), du livret jeune destiné à l’épargne des étudiants ou jeunes travailleurs, ou encore du plan épargne logement destiné à un projet immobilier.
  2. Les placements boursiers: Ceux-ci contrairement aux précédents ne sont pas protégés du fait de la spéculation. En achetant des actions, votre investissement peut être à double tranchant, vous pouvez remporter de grosses sommes sur les marchés mais le risque est aussi de tout perdre. Il faudra pour ce genre de placements avoir un minimum de connaissances du monde des finances ou s’appuyer sur les valeurs sûres encore que rien ne soit jamais vraiment sûr à la loterie des marchés.

Sachez par ailleurs que certains placements pourront même vous apporter des avantages fiscaux. Pour d’autres vous ne pourrez retirer l’argent qu’au bout d’un certain temps, choisissez donc en fonction de la disponibilités des fonds épargnés.

Réduire ses dettes

  • Il existe toujours des possibilités de rabot afin de faire des économies. Une bonne gestion de votre compte bancaire sera aussi garant de votre épargne future.

Racheter ses crédits

  • En faisant appel au rachat de crédit, vous pourrez dégager chaque mois des sommes que vous pourrez réattribuer à l’épargne. De par son système de regroupement de vos anciens crédits, le rachat de crédit fait mécaniquement baisser vos remboursements puisqu’il n’y qu’un seule mensualité avec un seul taux.

Epargner peut être une source de financement à l’avenir. Mettre de l’argent de côté peut constituer un capital non négligeable. Tout dépend bien sûr de vos projets et de vos besoins.

Sachez en tout cas que vous pouvez épargner des petites sommes et que de nombreux placements pourront les faire fructifier. Si vous êtes aventureux, lancez-vous avec prudence tout de même sur les marchés financiers. Enfin essayez de réduire vos dettes afin de pouvoir consommer et épargner plus.